Il faut du temps et du caractère pour avoir créé quelque chose qui dure depuis plus de 150 ans. Vous trouverez l’un et l’autre chez les gens et dans l’histoire qui font la renommée de Jack Daniel’s.

NOS ORIGINES

Jasper Newton Daniel, plus communément connu sous le nom de Jack, fait découvrir au monde le Old No. 7, son whiskey distinctif du Tennessee, adouci sur charbon de bois.

Adoucissement sur charbon de bois

1864

Jack quitte la maison et est recueilli par le révérend Dan Call. Sur la ferme de la famille Call, il apprend l'art de la fabrication du whiskey d'un pasteur et esclave, Nathan « Nearest » Green. Il engagera par ailleurs éventuellement Nearest comme distillateur en chef de la distillerie Jack Daniel, aujourd'hui connu sous le nom de maître distillateur.

NEAREST GREEN

1866

La distillerie Jack Daniel est officiellement fondée, et devient la toute première distillerie reconnue aux États-Unis, avec Jack comme maître distillateur. S'en suivra par après l'ouverture de la distillerie maintenant mondialement reconnue, tout près de la principale ressource du whiskey fabriqué par Jack Daniel : l'eau de source minérale de la grotte de Cave Spring Hollow.

La grotte de Cave Spring Hollow

1904

Le Old No. 7 remporte la médaille d’or à l’Exposition universelle de Saint-Louis, au Missouri. C’est la première des sept médailles d’or attribuées au whiskey Old No. 7.

Le Old No. 7 remporte l’or

1906

Arrivé tôt au travail et incapable d’ouvrir son coffre-fort, Jack, furieux, donne un coup de pied sur le coffre et se casse un orteil. La blessure s’aggrave au point d’emporter Jack dans la mort.

1907

Sans femme ni enfants à qui léguer son héritage, Jack lègue sa terre et sa distillerie à son neveu, Lem Motlow.

À L'ÈRE DE LA PROHIBITION

Le maître distillateur Jess Motlow et son frère aîné Lem chapeauteront la distillerie à travers deux périodes des plus mouvementées : la prohibition et la Grande dépression.

1911

Jess absorbe tout ce que Lem et lui ont appris de Jack et devient à son tour maître distillateur.

1919

Le 18e amendement est ratifié et la prohibition devient loi au pays. Légalement, Jess ne peut pas vendre son whiskey, alors il l’entrepose dans des entrepôts de Birmingham, Cincinnati et Saint-Louis. Pendant plusieurs années, une grande quantité de whiskey finit par ne pas servir à grand-chose.

1933

La prohibition est abrogée et enfin, les jours heureux reviennent. Mais il faudra plusieurs années encore avant que Jess ne relance la production de Jack Daniel’s, en raison de la pénurie d’ingrédients de qualité en cette période d’après-prohibition.

LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE

Au cours des années suivant l'ère de la prohibition, le maître distillateur Lem Tolley permet à la distillerie Jack Daniel de survivre à la seconde des deux fermetures de son histoire.

1941

Lem commande une statue grandeur nature de Jack et la fait ériger devant la grotte.

1942

Une pénurie d’approvisionnement rend le Old No. 7 plus difficile à trouver, mais encore plus apprécié par ceux qui arrivent à s’en procurer. La demande explose.

1944

La Deuxième guerre mondiale atteint un sommet. Pendant cette période, la distillerie cesse la production afin que les ressources puissent servir l’effort de guerre.

1947

Dans un bar de la ville de New York, Jackie Gleason propose le whiskey du Tennessee Jack Daniel’s à Frank Sinatra. C’est le début d’une amitié qui durera longtemps.

Jack et Frank

1951

Le rock n’ roll envahit les ondes alors que la production à la distillerie se rapproche un peu plus du niveau connu avant la prohibition.

NOTRE MATURATION

Les maîtres distillateurs Jess Gamble (64 à 66) et Frank Bobo (66 à 68) assistent à la maturation de la marque, et la transformation du Old No. 7, d'un whiskey régional peu connu à un symbole américain, complice du rock n' roll et de la guitare électrique.

1964

Jess participe à la création de la célèbre campagne publicitaire en noir et blanc de Jack Daniel’s. Un journaliste du Nashville Magazine en fait cette critique : « À l’aide d’un raffinement inverse, la publicité attire l’œil comme une vieille photo d’Abraham Lincoln. »

1966

L’invasion britannique. Les futurs grands noms du rock n’ roll traversent l’Atlantique et conquièrent les États-Unis. Déjà envoûtés par l’authentique blues américain, ils se prennent également d’affection pour l’authentique whiskey américain.

1977

Le mouvement punk est en plein essor. Les clubs légendaires de New York accueillent maintenant les plus grands noms de ce genre musical. Un partenaire fidèle dans la révolution : Jack Daniel’s.

1981

Le hair metal prend d’assaut la Sunset Strip en Californie. Bien que son cœur appartienne toujours au Tennessee, Jack Daniel’s devient un incontournable de la scène californienne.

À L'ÈRE MODERNE

Une excitante nouvelle ère commence avec le lancement d'innovations telles que le Gentleman Jack, conçu par le maître distillateur Jimmy Bedford (88 à 07), et se poursuit avec la plus grande expansion de notre sélection en 150 ans, sous le maître distillateur Jeff Arnett (08 à 20).

1988

Jimmy met sur le marché américain le Gentleman Jack doublement adouci.

GENTLEMAN JACK

1989

Témoignant de la place du Old No. 7 dans la culture du barbecue, Lynchburg devient l’hôte du premier Championnat annuel du monde de grillades sur invitation de Jack Daniel’s®.

1997

Les toutes premières bouteilles de Single Barrel Select sont tirées de nos meilleurs fûts, soigneusement choisis par Jimmy lui-même.

Single Barrel Select

2008

Jeff Arnett (08 à 20) se joint à la courte liste de personnes à qui a été conféré la responsabilité du fin et savoureux whiskey du Tennessee de M. Jack.

2011

Jack Daniel’s lance sa première expression aromatisée, le Jack Daniel’s Tennessee Honey, un whiskey inspirant toute une nouvelle génération de buveurs de Jack.

Tennessee Honey

2014

Pour répondre à la demande mondiale, Jack ouvre une toute nouvelle tonnellerie dans le comté de Lawrence, en Alabama. Des centaines de fûts y sont fabriqués à la main chaque jour.

2015

Notre première nouvelle recette de maische depuis le Old No. 7 est embouteillée : le whiskey Single Barrel Rye. Ayant déjà été le choix de whiskey préféré par rapport au bourbon en Amérique, le seigle connaît une renaissance et gagne en popularité dans le Tennessee.

Single Barrel Rye

2015

Nous accueillons le Jack Daniel's Tennessee Fire, avec son fini doux et fougueux, dans la famille. À boire bien froid.

Tennessee Fire

2016

La distillerie Jack Daniel est enregistrée auprès du gouvernement fédéral en 1866, ce qui fait d'elle la plus vieille aux États-Unis. Notre 150e anniversaire a été célébré en 2016.

150e anniversaire

2017

Un excellent whiskey commence avec des grains céréaliers de qualité. Sous la direction de Jeff Arnett (08 à 20), nous avons augmenté la proportion de seigle et accueilli un petit nouveau au goût complexe et épicé, le Jack Daniel's Tennessee Rye.

Tennessee Rye

2018

Chaque mois d'octobre, les foules se rassemblent à Lynchburg pour donner plus qu'un simple coup d'œil à la distillerie. Nous célébrons cette année le 30e Championnat annuel du monde de grillades sur invitation de Jack Daniel’s.

Nos champions en titre

2019

Bushel and barrel unite. Jack Apple brings together real crisp apples and real Jack Daniel's. 

TENNESSEE APPLE

2020

A new decade brings a new Master Distiller to the helm of Jack Daniel's. Chris Fletcher steps into the top spot to guide Mr. Jack's legacy, and his whiskey, into the future. 

Learn More